Architecture : l’Arbre blanc, ultime folie de Montpellier

Le Japonais Sou Fujimoto s’est allié avec trois Français pour inventer un immeuble hérissé de balcons.

Une belle meringue toute blanche qu’on aurait fait exploser de l’intérieur ? Un baobab aux écailles hérissées, légères comme le vent ? Qu’est-ce que c’est que cet Arbre blanc qui vient de pousser sur les rives du Lez, à l’est de Montpellier, et qui sera livré dans quelques mois ? Seize étages d’appartements enveloppés dans une carapace de longs balcons et pergolas en aluminium laqué. Sur le toit, un bar ouvert au public offre une vue à couper le souffle sur Montpellier, le pic Saint-Loup, les premiers reliefs des Cévennes… Au rez-de-chaussée, un petit centre d’art et un restaurant. Dans le jardin qui prolonge le parc public voisin, la terrasse donne directement sur la rivière.

Lire la suite de l’article d’Isabelle Regnier sur Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.