ADIRONDACKS

Les monts ”Adirondack”, situés dans le prolongement de la chaine des Appalaches, dans le Nord Est de l ‘état de New York, aux états unis ont donnés leur nom à cette chaise fabriquée pour la première fois en 1903, par Thomas LEE, alors constituée de 11 planches de cèdre, avec un dossier et une assise droite.

Face au succès commercial de ce produit, la chaise évolue, en 1938, elle présente un dossier arrondi et une assise courbée, semblable au modèle que nous connaissons, l’américain Irwin WOLPIN dépose alors, le 12 Avril 1938, un brevet sur cette chaise ”Adirondack” qui, dès lors devient un élément traditionnel et incontournable du patrimoine canadien et nord américain, de nos jours, le fauteuil ”Adirondack” est présent sur la plupart des terrasses, jardins et autres aménagements extérieurs publics de ces régions, il est synonyme de détente et de bien être, en raison de l’absence de besoin d’entretien des fauteuils ”Adirondacks”, ils sont les meubles de jardin parfaits.

Autour du fauteuil ”Adirondack”, des variantes et produits complémentaires ont été déclinés pour améliorer le confort et l’usage des mobiliers de jardin. Ces produits sont conçus dans le respect de la tradition et de la qualité ”Adirondack” et constituent la famille ”Adirondack” que nous vous proposons aujourd’hui.

Le cèdre blanc du Canada

Le cèdre blanc (tuya occidentalis) est un conifère, présent dans la région du nord Est de l’amérique comprise entre le lac Michigan et le Sud de la baie de St. James, on le trouve aussi dans la chaine montagneuse des Appalaches.

A l’age adulte, environ 100 ans après sa plantation, les dimensions moyenne de cet arbre sont de 15 à 20 mètres de hauteur pour un diamètre de 40 centimètres environ. Il présente une densité d’environ 300Kg/m3, ce qui en fait l’un des bois les plus léger à l’état naturel. Surprenant lorsque l’on connaît ses propriétés qui en font, de loin, le bois le plus adapté pour les utilisations en extérieur après transformation, principalement pour des usages décoratifs (bardage, lambris ….) mais aussi en bois de construction (cadres de menuiseries, clôtures, mobilier…).

 

Le cèdre blanc est reconnu pour sa grande résistance à l’humidité, appartenant à la classe 5, la plus élevée dans cette catégorie. Il présente, en outre, d’excellentes propriétés en terme de stabilité dimensionnelle, seulement 3,8% de retrait entre l’état vert et l’état séché à l’air pour transformation (12%), son grain de bois uniforme et sa texture fine avec des anneaux de croissance peu apparents, le diffère de son cousin le cèdre rouge, de l’ouest canadien, plus grossier.

Il possède aussi des caractéristiques aromatiques intéressantes qui lui confère des propriétés d’agent de conservation naturels  en bloquant la croissance des champignons, celles ci présentent aussi la particularité d’exercer une action répulsive sur les insectes, particulièrement les moustiques, tout en dégageant une fragrance agréable et chaleureuse.

En terme de durabilité, le cèdre blanc, obtient, selon la classification établie par la norme européenne EN 350-2, le classement en catégorie 1 ”très durable”, à titre d’exemple, une pièce de cèdre blanc non traitée, installée en extérieur, aura une durée de vie de 27 années environ, contre 5 années pour la plupart des autres bois résineux (pin, sapin, douglas …). Cependant un traitement de surface du bois, pourra accroitre cette longévité et éviter l’apparition de la teinte grise argentée naturelle du bois, dans le temps, outre un aspect décoratif ; à l’appréciation de chacun.

La Fabrication des meubles

Le procédé de fabrication des meubles de jardins que nous proposons est artisanal, il  intègre le contrôle de la qualité depuis la sélection des bois achetés localement auprès de propriétaires particuliers et sciés en fonction des besoins spécifiques des fabrications planifiées. Par la suite les planches sont séchées et rabotées en atelier, le degré d’hygrométrie idéal pour le travail du cèdre étant de 12% de teneur en humidité dans les planches. La sélection avant transformation est rigoureuse, toutes les planches de lattes de chaises, dossiers, accoudoirs et dessus de tables ne comportent aucun nœud.

L’épaisseur finie, après ponçage, des pièces est au minimum de 22 mm pour les assises et dossiers, 25 mm pour les accoudoirs et dessus de tables et de 32 à 43 mm pour toutes les pièces de structure. Toutes les pièces sont totalement poncées, les angles arrondis, douces au toucher et garanties sans échardes.

Pour l’assemblage, les pièces sont collées à la colle hydrofuge, avant vissage. La boulonnerie et visserie utilisée pour le montage des meubles est en qualité Inox.

L’emballage des meubles est rigoureusement controlé, exécuté à la main, pour les produits de la famille ”Adirondack”, une notice d’assemblage est fournie ainsi qu’un embout de vissage à tête carrée, joint à la visserie.

Les meubles sont livrés partiellement assemblés afin de limiter le travail de montage pour le client, certaines références peuvent être livrées en pièces détachées, pour faciliter les travaux de traitement de surface après achat, par exemple.

Les meubles sont proposés en version finition naturelle, sans traitement de surface, ou bien en version peinte à vocation décorative et pour allonger leur durée de vie, les traitements proposés sont soit l’application d’une lasure en trois couches avec ponçage entre chaque couche, soit l’utilisation d’une laque opaque comportant une couche d’apprêt et deux couches de finition polyuréthane émaillée.

Toutes ces attentions à chaque étape de fabrication permettent de fournir une garantie de 10 ans sur la fabrication des meubles et de 5 ans sur les revêtements de surface utilisés en extérieur.

GALERIE DE PHOTOS

Catalogue complet et prix sur demande

Votre nom (obligatoire)

Votre prénom (obligatoire)

Votre société (obligatoire)

Votre fonction

Votre téléphone

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message